︎

Les congères


Ce projet par de l’idée de redonner une place de choix à nos paysages nordiques avec comme letimotiv la récupération d’éléments argentiques en les incorporant à une technique numérique.

J’utilise de la pellicule périmée dont des gens me font don afin de récupérer le coté argentique de plus en plus délaissé. Ces films périmés sont instables et imprévisibles, mais témoignent alors des premiers pas de la photographie. C’est lors du développement que l’on voie le résultat de la qualité du film qui varie d’une pellicule à l’autre. Je numérise ensuite la pellicule et la traître la moins possible afin de garder le caractère unique de chaque film

En résultent des images aux coins vignetés, aux défauts apparents ( trame du film visible, désaturation des couleurs,croisement de courbes, poussières), mais se rapprochant des procédés photographiques anciens, du côté imparfait, instantané et imprévisible des premiers procédés argentiques.La preuve que nous sommes toujours en train de redécouvrir les mêmes paysages que les premiers explorateurs et documentaristes ont découverts avant nous.